QUI EST L'ABBE FRANZ STOCK?

Publié le par Lisa Decamps

QUI EST L'ABBE FRANZ STOCK?

 

Photo : http://www.editemma.com/iev/142/142_26_1.htm

 

Il faut hélas le rappeler, car en notre temps, on oublie vite le souvenir des morts.

 

Grand, blond, mince racé d'un type que les nazis eussent appelé nordique, il évoquait, parson allure et son visage, les anges sculptés des vieilles cathédrales allemandes.

 

 

Né en Wesphalie dans une famille ouvrière, il avait adhéré spontanément au mouvement des Compagnons de Saint-François. Il orgonisa des pélerinages et des rencontres en France. Ses goûts, sa culture le poussaient vers la France qu'il aimait profondément.

 

 

Séminariste au séminaire des Carmes, puis prêtre au diocèse de Paderborn, il revint à Paris comme aumônier de la colonie allemande. C'est en cette qualité qu'il prit contact avec l'enfer. En 1940, il devint aumônier des prisons de Fresnes, du Cherche-Midi, de la Santé et du Mont-Valérien, où les nazis enfermaient les résistants, et d'une manière générale, tous ceux qui ne leur plaisaient pas.

 

 

Dans cette enfer de tortures, de brutalités et d'angoisses, il incarna la miséricorde divine, donnée à tous, sans acception de race, de classe, de nationalité, de parti, d'opinion. Ce rôle difficile, presque impossible, il le remplit avec une étonnante audace et de prudence mêlée, de tact et de bravoure tranquille.

 

 

Il a consolé d'innombrables misères, préparé à la mort plus d'un millier de condamnés qu'il accompagnait jusqu'au poteau d'exécution.

 

 

Il renseignait discrètement les familles des prisonniers, quand il le pouvait, et prévenait les résistants des dangers encourus.

 

 

Le miracle, c'est qu'il ait pu rester en place jusqu'au bout. Et beaucoup de résistants lui ont rendu hommage...

 

 

(Extrait de la brochure du Mont Valérien; Mémorial de la France Combattante)

(Rédacteur: Robert KOENER)

Publié dans BIOGRAPHIES

Commenter cet article

Lola 27/10/2005 17:05

Un homme comme on n'en fait plus, hélas!

Steph 22/10/2005 10:24

A brave-hearted man indeed!