LES DENTS SERREES

Publié le par Lisa Decamps

 

LES DENTS SERREES

 

Photo : http://www.eldigoras.com/eom/2002/aire12pem01.htm

 

 

 

Je hais. Ne me demandez pas ce que je hais

 

Il y a des mondes de mutisme entre les hommes

 

Et le ciel veule sur l’abîme, et le mépris

 

Des morts. Il y a des mots entrechoqués, des lèvres

 

Sans visage, se parjurant dans les ténèbres

 

Il y a l’air prostitué au mensonge, et la Voix

 

Souillant jusqu’au secret de l’âme

 

 

Mais il y a

 

 

le feu sanglant, la soif rageuse d’être libre

 

il y a des millions de sourds les dents serrées

 

il y a le sang qui commence à peine à couler

 

il y a la haine et c’est assez pour espérer.

 

 

 

Pierre EMMANUEL

Publié dans POEMES

Commenter cet article

lily 04/11/2005 20:36

C'est bouleversant à en pleurer !

monialisa 04/11/2005 20:34

Un magnifique poème fait de mots qui percutent jusqu'au tréfonds de l'âme !

Lola 28/10/2005 16:59

Poème qui touche jusqu'à l'âme