Le 30/12/1942

Publié le par Lisa Decamps

LE 30 DECEMBRE 1942

 

 

 

 

L'un des 25 fusillés à La Maltière

 

 

Joseph boussin.

Photo: Auteur inconnu

 

 

 

Aîné d’une famille de sept enfants, Joseph Boussin est né au 79 du boulevard de Rennes à Fougères, le 10 avril 1922.

Il passe son enfance à Rennes et fréquente les écoles primaires Sainte-Anne, de la rue de Saint-MaIo et de la rue d’Echange;  le 1er octobre 1936, il entre à l’Arsenal de Rennes où sa formation d’apprenti ajusteur achevée, il sera embauché.

Le 27 juin 1941,il épouse un rennaise, Alphonsine Rue.

Dès la fin de l’année 1940, Joseph Boussin et sa fiancée diffusent des tracts et des journaux clandestins. Vers la mi-mai 1941, il adhère au Mouvement des jeunes du Front National de Rennes et poursuit la propagande contre l’occupant.

En juillet 1941, lors de la venue à Rennes du Ministre du Gouvernement de Vichy. Borotra, il participe à une série d’actions inscriptions anti-allemandes sur la piste du vélodrome rennais, drapeaux tricolores accrochés aux fils électriques, ainsi qu’aux attentats dirigés contre les permanences du Rassemblement National Populaire, du Parti Populaire Français, partis politiques acquis à la collaboration, et de la Légion des Volontaires Français.

Pendant l’hiver 1941 -1942, son domicile devient le lieu de rendez-vous des responsables départementaux du Front National. Un résistant traqué y est hébergé.

Joseph Boussin effectue des collectes d'argent destinées à aider les résistants emprisonnés des armes, des explosifs et un duplicateur sont entreposés chez lui.

Arrêté le 31juillet 1942, il est incarcéré à la prison Jacques Cartier, condamné à mort par le tribunal allemand et fusillé au lieu-dit " La Maltière " à Saint-Jacques-de-la-Lande le 30 décembre 1942, alors que son épouse, également arrêtée, sera condamnée à quinze mois de prison et déportée en Allemagne, puis ramenée à la prison de Fresnes et libérée le 16 décembre 1943.

 

http://perso.wanadoo.fr/memoiredeguerre/fusilles/fusilles35-date.htm

Publié dans BIOGRAPHIES

Commenter cet article