OMBRES QUI HANTEZ...

Publié le par Lisa Decamps

OMBRES QUI HANTEZ

LES LIEUX DE VOTRE MARTYRE...

 

 

 


 Photo: auteur inconnu

 

 

 

"Ombres qui hantez les lieux de notre martyre, venus de tous les horizons sociaux, politiques et confessionnels, vous vous êtes fondus en un être multiple au visage émacié, tendu par la volonté de rester debout dans la tempête. Vos yeux, fixés hors du temps, apercevaient au delà du terrible présent un monde où les hommes étaient capables de se tendre la main, de se reconnaître comme frères. Ils le construisaient dans leur rêve, conscients d'en être une pierre d'assise, sculptée par la souffrance.

 

  

   
Vous aviez accepté le sacrifice suprême, en offrant vos corps brisés par la faim, la soif, le travail épuisant.



Vous aviez accepté de vous lancer dans la Résistance, en devenant une ombre parmi les ombres. Même dans ce camp, vous avez estimé que votre devoir n'était pas terminé en continuant de résister au mépris de votre vie. Il en fallait tellement, de courage, pour opposer vos corps décharnés et loqueteux à une puissante machine de guerre, destructrice des corps et des âmes.



Mais il n'était pas possible de détruire l'espérance. C'est elle qui a donné aux survivants la force de tenir pour être des témoins, pour dire au monde quel fut votre calvaire et combien vous avez lutté pour le respect de la personne humaine. L'Homme, capable d'établir son hégémonie par la haine au service de la force brutale, est capable également du plus total renoncement, dans un élan de solidarité, pour réaliser un idéal de paix et d'amour.

 

 

  
Que cette tragédie puisse ouvrir les yeux sur cette expérience acquise dans les camps de concentration : l'Homme ne se libère de ses oppressions que dans le partage de l'amitié mise au service d'un idéal à la mesure de son espérance. "

 

 

  Discours prononcé, à Brême, il y a quelques années
devant la grande fosse commune des Déportés

  

 

Publié dans RESISTANCE-MEMOIRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pauline 16/12/2005 17:09

Ombres qui hantez les pays du monde entier,ne nous vous oublierons jamais!

Lola 16/12/2005 17:01

Magnifique Discours, et très émouvant!