LA BETE REVIENT

Publié le par Lisa Decamps

LA BETE REVIENT

 

 


 

Portrait scarifié d'Hitler

Musée municipal de Cologne

 

 

 

 

 

 

 


Je ne vois plus vos noms sur les pages des livres
Et le lierre étouffe les pierres de vos ruines.
Les foules effacent la mémoire du crime
Car le froid souvenir les empêche de vivre.



Postons des guetteurs
Alertons les témoins,
Montons sur les hauteurs
Pour éclairer demain !



J’entends des bruits sourds de maraude
Et rouler les tambours ;
Et la peur me taraude
À la tombée du jour.



Postons des guetteurs
Alertons les témoins,
Montons sur les hauteurs
Pour éclairer demain !



Je dis la saison revenue
De la fin des marelles,
Et des cloches fêlées,
Des paroles gelées,
Des affreuses nouvelles
Et des voix inconnues.



Postons des guetteurs
Alertons les témoins,
Montons sur les hauteurs
Pour éclairer demain !



Phares de notre bout du monde,
Éclairez les marais,
Balayez les forêts
Pour débusquer LA BÊTE IMMONDE !"

 

 

 



Le Chœur d’Hommes d’Anjou
Texte : Gérard BOUSSION
Musique : Thierry DECHAUM

Publié dans POEMES

Commenter cet article

Candide 18/01/2006 09:59

Puisque la politique vous intéresse, pour une vue décapante de l'actualité, rendez vous sur LibreCours