EMMANUEL D'ASTIER DE LA VIGERIE

Publié le par Lisa Decamps

EMMANUEL D'ASTIER DE LA VIGERIE

Photo : auteur inconnu

 

Emmanuel d'Astier de la Vigerie est un écrivain, journaliste et homme politique français, (Paris, 6 janvier 1900 - 12 juin 1969). Il est le frère de Henri d'Astier de la Vigerie et de François d'Astier de la Vigerie.

 

 

 

Le résistant

 

 

 

Il crée en juin 1941, le mouvement Libération. À la tête du mouvement il fait paraître affiches, tracts et le journal du même nom dont le premier numéro paraît en juillet 1941. En janvier 1942, une liaison est établie avec Londres par Yvon Morandat, représentant du général de Gaulle, puis par Jean Moulin qu'Emmanuel d'Astier rencontre pour la première fois. En mars a lieu la première réunion, à Avignon des responsables de Libération, Combat et Franc-Tireur sous la présidence de Jean Moulin. Emmanuel d'Astier effectue lui-même, par sous-marin, une mission à Londres en mai 1942 au cours de laquelle il rencontre le général de Gaulle qu'il appellera plus tard « le Symbole ».

Envoyé en mission à Washington, en juin 1942, il est chargé de négocier auprès de Roosevelt la reconnaissance de la France Libre. Il repart pour la France à bord d'un chalutier en juillet 1942, avec le titre de chargé de mission de 1re classe, équivalant au grade de lieutenant-colonel. En novembre 1942, après un deuxième voyage à Londres, il regagne la France avec Henri Frenay et est désigné pour siéger au Comité de Coordination des Mouvements de Résistance qui devient, en janvier 1943, le Directoire des Mouvements unis de Résistance (MUR) dont il est le Commissaire aux affaires politiques. Emmanuel d'Astier repart pour Londres en avril 1943, et, retourne en métropole en juillet 1943, à la suite de l'arrestation de Jean Moulin. De retour à Londres en octobre 1943, il prend les fonctions de Commissaire à l'Intérieur du Gouvernement Provisoire de la France Libre à Alger à partir de novembre 1943.

Emmanuel d'Astier est membre du COMIDAC, Comité d'Action en France, institué en septembre 1943 à Alger et chargé de définir la stratégie et les crédits affectés à l'action de la résistance métropolitaine. Dans ce cadre, il rencontre Churchill à Marrakech en janvier 1944 pour lui demander des armes pour la Résistance. À partir de la création du Gouvernement Provisoire de la République française en juin 1944, Emmanuel d'Astier devient ministre de l'Intérieur. Il débarque en France en juillet 1944. Il quitte ses fonctions en septembre 1944 après avoir refusé la proposition de servir comme ambassadeur à Washington.

 

 

Source  : Wikipédia encyclopédie

Publié dans BIOGRAPHIES

Commenter cet article