L'artilleur de Koufra

Publié le par Lisa Decamps

ROGER CECCALDI

"L'artilleur de Koufra"

 

 

 

 

Photo : auteur inconnu

 

 

 

 

Né le 14 janvier 1913 en Corrèze, il est élevé en Corse berceau de sa famille. Engagé dans l'artillerie coloniale à  tout juste 18 ans, il commande une section d'artillerie à Faya-Largeau (Tchad) dès 1938.

Rallié à la France Libre dès 1940, il participe à l?expédition sur Koufra dans les rangs de la colonne Leclerc comme servant d'un 75 ? il y gagnera un surnom désormais célèbre : l'artilleur de Koufra.

Il suit ensuite fidèlement Leclerc au Fezzan puis en Libye.

Devenu capitaine en mars 1942, en mission à Bir Hakeim, il est associé à tous les épisodes du siège, tout d'abord comme observateur, puis comme commandant de deux canons de 25.

Blessé le 6 juin, il est fait prisonnier et transféré en Italie.


Il s'évade en septembre 1943 et rejoint grâce à des résistants les lignes alliées.


Faute de rejoindre Leclerc, qui est en train de constituer la 2e DB au Maroc, il retrouve la 1re DFL en Tunisie : il y commandera la compagnie de canons de la 2e brigade.

 


Après les campagnes d'Italie, de Provence et d'Alsace, il termine la guerre dans l'Authion.

 

 

Source: Portraits de Français Libre

Publié dans BIOGRAPHIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MORA 13/07/2007 15:51

Le colonel en Algérie a du choisir entre l'honneur et la soupe il a choisit l'honneur vous n'en parlez pas, il a fait de la prison pour son engagement, ancien de la 10 DP je tiens a lui rendre hommage a ma facon